Profil

doudoucuillerier

Doudou Cuillerier

Musicien guitariste, chanteur

Philippe "Doudou" Cuillerier aurait pu devenir saxophoniste. En effet, son père, 1er prix de Paris, l'initie à cet instrument dès l'age de sept ans : pratique de la fanfare, lecture du solfège le forment au jeu en groupe (il sait marcher au pas). Souffler et chanter sont les deux mamelles de sa formation.

C'est à dix sept ans qu'il tombe amoureux de la guitare, instrument qui lui permet de chanter en s'accompagnant. Le répertoire de Brassens, Brel, Leforestier, les Beatles, Marcel Dadi, John Renbourn, est ingéré en quelques années. Il forme un orchestre de bal avec ses amis. Décidant d'améliorer sa technique guitaristique, on lui conseille de prendre des cours avec Frédéric Sylvestre et c'est là qu'il découvre Django et Charlie Parker.

Avec le guitariste Max Robin, il forme le "Fernando Jazz Gang" avec lequel il enregistre ses premiers disques (1993/95). Il rencontre Angelo Debarre en 1984 et se fera les dents à ses cotés, l'accompagnant jusqu'en 2000. Grand fan de blues, il participe pendant dix ans au groupe "Little Big Man". Romane l'engage en 1994 pour son disque "Quintet" et le garde à ses cotés jusqu'en 2002.

En 2004, il crée Doudou Swing pour mixer sa culture de chansons et son amour du jazz. Le CD « Doudou à feu doux » sort en 2005 (Iris Music / Harmonia Mundi puis Frémeaux & Associés en 2009).   Avec ce groupe, il crée en 2008 un conte musical pour enfants « Mister Django et Madame Swing » et propose autour de ce spectacle des interventions/ateliers en école primaire afin de sensibiliser les enfants sur le jazz, l’improvisation, le scat, les instruments, la culture orale des gens du voyage et surtout la passion de jouer de la musique à plusieurs. Un CD audio de ce spectacle est sorti en octobre 2008 (Frémeaux / Socadisc).

En 2011, les concerts s’enchaînent pour le spectacle jeune public « Mister Django et Madame Swing » (plébiscité à Nouméa), ainsi que pour le concept « hommage à Brassens » du guitariste Rodolphe Raffalli (cité de la musique, Paris).

2014 voit Doudou et son groupe "Doudou Swing" créer un nouveau spectacle musical : "Sauve qui peut... soldats couageux" (mémoires croisées 14/18) qui décroche le label national de la mission du centenaire de la guerre 1914/18.

 

Le(s) groupe(s) :